Page mise à jour le Last update:
01/06/2018

Francais

English

La Photo en pôle

The picture in the lead

Toyota TS050

Avant l'épreuve...

Before the event...

A quelques heures de la journée test, on lit et voit tout et son contraire sur la toile. Il est temps pour moi de donner mon avis.
Toyota est déjà critiqué parce qu'ils'ont pas d'opposition, qu'ils ont tout pour gagner et que la victoire sera facile mais sans saveur...
Commençons par l'argument de la victoire facile. Que ceux qui le pensent essaient de faire Le Mans. Ils n'ont aucune idée de ce qu'est Le Mans et ils verront que le "Facile" est déjà trè très difficile.
Ensuite, pourquoi critiquer Toyota ? ce sont pourtant bien eux qui restent alors que Porsche et Audi ont abandonné. On critique ceux qui sont fidèles au Mans maintenant ? Que veulent exactement ceux qui critiquent Totota ? Toyota a tout pour gagner, c'est vrai et c'est comme ça depuis 2014. Peut on leur reprocher d'avoir bien travaillé ? Seule une malchance notoire a empêché la firme Japonnaise d'inscrire son nom au palmarès de la plus grande course d'endurance du monde, car Le Mans décide du vainqueur, en dépit des efforts des équipes.
En début d'année, Pascal Vasselon a déclaré que Toyota visait le record à la distance. Pourquoi y a t'il eu une volée de critiques ? Ils se mettent un objectif ambitieux, ils font un pari risqué, montrer que même si Porsche ou Audi avaient été là, Toyota aurait encore été devant. Peut on nier la beauté du geste, l'esprit sportif ?

Alors bien sur, il y a les avantages reglementaires... Quand Audi a débarqué avec son diesel, la polémique existait déjà. Et là les instances sprortives sont clairement en cause. Depuis 2000, elles avantagent outrageusement les usines par divers moyens et je ne cautionne pas ce procédé. Avec l'arrivée des Hybrides, j'ai fait parti de ceux qui applaudissaient à 2 mains, croyant qu'enfin les privés ne seraient pas mis de côté. Je dois admettre m'être trompé, les dés sont pipés. A reglement égal, une usnie aura toujours moyen de faire mieux que des privés, il n'est donc pas nécessaire d'avantager "les gros".
Cette année encore, sauf intervention du chat noir, Toyota devrait l'emporter à la régulière car le système hybride donne des accélerations de folie aux TS050H, leur aéro est paufinée dans les moindes détails, la fiabilité est là et les 4 roues motrices sont diaboliques dans les virages Porsche. Vu l'assiduité du groupe Japonnais, ce serait mérité. Mais que le législateur n'oublie pas que si ce sont les constructeurs qui font le palmares du Mans, ce sont les privés qui en sont l'âme.

A couple of hourss before the test day, I've read and seen everything and its opposite on the web. Time for me to give my oppinion.
Toyota is criticized because it have no real opponents, because they have all to win and their victory would be easy with no glory...
Well, I'm just proposing to those which are thinking it will be easy to try Le Mans. They will understand what is REALLY Le Mans, and that it is Never easy.
Then, why putting Toyota down when they're the only factory staying in LMP1 ? I could have understood if they left as Audi and Porsche, but they stay in WEC. What do the detractors of Toyota want exactly ?
Toyota have all the cards to win, that is true and this is since 2014. Can we reproach Toyota they made a very good job ? Only a real piece of bad luck, a "black cat", prevent the Japanese factory to win the greatest race in the world, because Le Mans is chosing its winner, not the teams in spite of their job.

Early in the year, Pascal Vasselon said that Toyota was targeting the record of distance in Le Mans and we heard a flooding of critics, saying he was arrogant while it was only ambition. They take the risk to anounce a very high target to show they would have been better that Porsche or Audi if they would have stayed in WEC. This is sport, they have high goals for the sport, where is the problem ?

Of course, they have some advnatages thanks to the regulations... When Audi raced with its diesel power plant, the problem was already existing. And on this point, the FIA and ACO are clearely faulty. Since 2000, they are obviousely advantaging the factories by various means and I cannot support this process. With the hybrids, I was with the ones who clapped with both hands, believing at last the privateers will not be left on the side of the road anymore. I must admitt I was wrong, the whole deck is stacked. With same regulations, a works cas will always have the possibility to make things better than privateers, so it is useless to advantage the "big ones".
This year, unless a new intervention of the black cat (bad luck) Toyota should win considering the awesome accelerations given by its hybrid plant to the TS050H, their best aerodynamic, the reliability and the advantage given by the 4WD in the Porsche corners. It will be no less than well desserved considering the attendance of Toyota in endurance. Anyway, the law maker shall not forget that if the Le Mans hall of fame is made by the works cars, the privateers are the soul of this race.

Les photos de ce site sont des clichés personnels et ne sont pas libres de droit

All the pictures of this site are personals ones and are not free of use